top of page

Méditation céphalo-rachidienne, cette lumière liquide du sacrum au crâne

Au quatorzième jour, dans les profondeurs sombres et aqueuses de l’utérus, une traînée de lumière émerge. Cette traînée de lumière continue de croître jusqu’à devenir notre propre moelle épinière. Notre moelle épinière vit à l’intérieur de notre colonne vertébrale, maintenue verticalement entre le crâne (crâne) et le sacrum (coccyx). Cet accord abrite notre liquide céphalo-rachidien, « l’intelligence la plus puissante du corps ». Notre liquide céphalo-rachidien est « plus fluide qu’un fluide » et rien de moins que de la lumière liquide. Notre corps crée un nouveau fluide plusieurs fois par jour, à mesure qu’il circule dans notre noyau, nourrissant nos nerfs et lavant notre cerveau.

D’un point de vue embryologique, cette ligne de lumière est le point d’orientation central de toute notre croissance, et c’est toujours le cas aujourd’hui. La ligne médiane est plus ancienne que les pensées de votre cerveau et les battements de votre cœur. Visualiser notre ligne médiane s’enracinant énergétiquement au centre de la terre et s’élevant à travers la couronne vers le cœur du cosmos. Notre ligne médiane nous maintient stables en notre centre, tout en nous connectant à tout ce qui existe dans l’univers.

Méditation :

Confortablement assis, je vous invite à prendre quelques respirations profondes. Permettez-vous de vous ancrer véritablement sur les os de vos fesses, tout en permettant à votre colonne vertébrale de se soulever doucement vers le haut. Laissez vos côtes, votre système digestif flotter dans les fluides qui les entourent.

Visualisez/Imaginez/ressentez maintenant une douce lumière émanant du centre de votre cerveau. Juste derrière le troisième œil, là où se trouve un petit espace ouvert appelé troisième ventricule. C’est là que se crée le liquide céphalo-rachidien. Les yeux fermés, recevez cette douce lumière au centre de votre crâne et laissez-la parcourir toutes les parties de votre cerveau.

Lorsque vous vous sentez prêt, laissez cette douce lumière de conscience descendre à travers votre tronc cérébral et votre moelle épinière, lavant chaque segment de votre colonne vertébrale, chaque région de chaque organe, jusqu’au sacrum ou coccyx.

Visualisez cette ligne de lumière reliant la base et le haut de votre colonne vertébrale, le fluide se déplaçant librement dans les deux sens. C’est votre centre, c’est votre ligne médiane. C’est ici, toujours, que vous tenez votre stabilité, votre équilibre, votre harmonie multidimensionnelle.

Reposez-vous ici, sur votre ligne médiane.

53 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page