top of page

La Thyroïde

thyroid

“Sur les 7 vertèbres cervicales s’appuie la glande thyroïde. Du grec “turoïdos”, qui “a la forme d’une porte”, la thyroïde semble être la porte de l’UN au septuple et celle du retour du septuple à l’UN. Curieusement, cette glande secrète l’iode (j’entends le YOD). Elle est appelée la pomme d’Adam, elle est le pommeau de l’épée, le YOD, le verbe. Anatomiquement, elle est la base de la langue, symbole du Logos, le Verbe. Physiologiquement, elle a une action directe sur la fonction de croissance.” – Annick de Souzenelle

La glande thyroïde relie le corps humain au chakra de la gorge. Ce chakra, lui, est relié à l’expression de soi, de sa divinité, de sa créativité, à la capacité de prendre des décisions pour manifester nos besoins, c’est à dire créer notre vie selon le Verbe divin. La thyroïde agit comme un thermostat : Ce qui se passe à l’intérieur de soi s’adapte à l’extérieur. Ainsi, le corps peut exprimer librement ses émotions et ses pensées.

La glande thyroïde produit des hormones qui régulent le métabolisme des cellules (lipides et glucides), le système endocrinien, le niveau de calcium dans le sang, le système cardiaque, le système nerveux (mémoire, concentration, dépression), le squelette (dents, os), les cheveux, les oreilles, le système lymphatique, les humeurs (fatigue, irritabilité).

Les âges précieux de la thyroïde ou du chakra de la gorge sont : 21-28 ans ; 56-63 ans ; 91-98 ans. 

En Médecine tibétaine, la gorge est le chakra de l’équilibre, de l’émotion de la joie pure. Il est aussi la porte d’entrée du monde des rêves. Sa couleur est rouge. Tout ce qui est de couleur rouge (pierre, élixir, tisane) est un bon support à la thyroïde.

La thyroïde a un lien avec le plancher pelvien. Quand on chante, quand on parle (les consonnes en particulier quand elle sont prononcées nettement vibrent jusque dans le périnée & les fesses).

Quand le coeur s’est détaché de ses pulsions, des formes-pensées qui l’habite ou de ses structures obsessionnelles, le son traverse le larynx comme une source fluide. Une nouvelle expérience de naissance se met en place.

Les dentifrices au fluor, les radiations, pesticides, métaux lourds, poissons à haut taux de mercure, la nourriture en conserve, les rayons X, tabac, ont une action direct sur les problèmes de thyroïde

L’activité physique, la méditation, le chant font du bien à la thyroïde

L’hyperthyroïdie

Celle-ci indique une hyperactivité de la glande thyroïde. Le  métabolisme augmente, la personne à chaud, elle transpire….comme un feu intérieur qui la dévore. En effet, le conflit qui revient le plus souvent est celui du temps, il faut faire vite, s’exprimer vite. La personne qui vit ce conflit peut avoir l’impression de ne pas être assez rapide pour mener à bien tous les évènements de sa vie soit à cause de sa propre fatigue ou de son incapacité à tout gérer, à s’organiser. La personne se sent impuissante à changer les choses. Souvent la personne est réactive et sur la défensive car il peut y avoir un risque, un danger à exprimer, à dire ou à faire ce qu’elle voudrait réellement.

Jacques Martel suggère : “Accepter que la vie ne soit pas un sprint mais un marathon dans lequel la personne réalise son pouvoir, prenne ses décisions, crée ses actions selon son discernement intérieur et qu’elle soit cocréatrice de sa vie.” 

L’hypothyroïdie

L’hypothyroïdie est souvent lié à un sentiment d’étouffement, provient de l’incapacité qu’éprouve la personne à affronter une situation qui revient à plusieurs reprises dans sa vie et face à laquelle elle ne sait pas comment agir. Cela la décourage et crée une insatisfaction qui grandit. Cela peut aussi vivre dans le passé, avoir une rancune ou ressasser des problèmes et des échecs.

La suggestion de Jacques Martel : “Accepter de rester en contact avec son corps émotif et physique. Être confiant, se sentir en sécurité et ainsi, regarder la vie avec un regard neuf. Se laisser soutenir par la vie comme le vent soutient le cerf-volant.” 

Chaque cellule a un mot précis pour raconter son histoire.

*******

Thyroïde & Nutriments

L’iode est connu pour être un acteur clé & aider à convertir les hormones thyroïdiennes et à les libérer dans le corps. Outre la consommation de légumes de mer comme le varech par exemple, vous pouvez également obtenir de l’iode à partir d’aliments comme les produits laitiers crus, certains poissons sauvages et certains grains fermentés – trop d’iode peut en fait aggraver les symptômes associés aux troubles thyroïdiens.

Le sélénium est un autre micronutriment connu pour aider à équilibrer les niveaux d’hormones. Des aliments tels que les noix du Brésil, les épinards, le flétan, les sardines, le bœuf nourri à l’herbe, la dinde et même le foie de bœuf sont riches en sélénium.

Le zinc est un autre minéral nécessaire à la santé thyroïdienne, tout comme les vitamines B. Les meilleures sources pour obtenir ces nutriments sont généralement les protéines animales, ainsi que les choux de Bruxelles, les pois verts, les asperges, les pois chiches, les graines de sésame, les graines de lin, les noix comme les pistaches, le cacao et les champignons.

Art, Aysegul Armay

8 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page