top of page

La nature cyclique de notre corps féminin & le Patriarcat


« Le patriarcat ne fait référence à aucun homme ou groupe d’hommes, mais à un TYPE DE SOCIÉTÉ à laquelle les hommes et les femmes participent… Une société est patriarcale dans la mesure où elle promeut le privilège masculin. en étant dominée par les hommes, identifiée par les hommes et centrée sur les hommes.” – Allan Johnson

Dérivé du mot grec patriarkhēs, le patriarcat signifie littéralement « le règne du père » et est utilisé pour désigner un système social dans lequel les hommes contrôlent une part disproportionnée du pouvoir social, économique, politique et religieux, et où l’héritage est généralement transmis aux hommes.

Cette vague de féminisme était-elle une volonté capitaliste d’augmenter la productivité sociétale, se faisant passer pour un mouvement de justice sociale ?

Il semble que pour obtenir du pouvoir et un statut au sein du capitalisme et du patriarcat, nous devons supprimer la nature cyclique de la vie. Nous devons ignorer notre biologie féminine et surmonter nos rythmes naturels. Afin d’obtenir le même respect, il nous a été demandé de faire plus et d’obtenir de meilleurs résultats, tout en nous conformant aux systèmes conçus en fonction du cycle hormonal masculin. MAIS le corps féminin est cyclique, possède une horloge interne qui marche au rythme d’un tambour chamanique, mensuel et saisonnier, au-delà du simple quotidien. Nous ne sommes pas conçus pour fonctionner à plein régime tous les jours, et encore moins à chaque instant de la journée. Essayer d’être toujours la parfaite nous cause un grand préjudice mental et physique. Il est temps de revenir à notre nature cyclique et de prendre le temps de nous reposer régulièrement, surtout lorsque notre corps en a le plus besoin.

Il est temps d’honorer votre nature cyclique.

  1. Phase menstruelle : jours 1 à 5, commençant le premier jour des règles

  2. Phase folliculaire : jours 6 à 13 du cycle

  3. Phase ovulatoire : jours 14-16 du cycle

  4. Phase lutéale : jours 17-28 du cycle

Les lunes rouges sont la période pendant laquelle la muqueuse utérine est libérée, afin de préparer le cycle suivant. Notre corps appelle au repos et à la réflexion pendant nos lunes. C’est notre moment naturel de répit, et les cultures à travers l’histoire ont vénéré ce moment à leur manière avec des cérémonies et rituels.

S’en suit la phase folliculaire, l’utérus prolifère et se prépare à recevoir un ovule fécondé – c’est le moment idéal pour planifier et élaborer une stratégie. Puis, au 14èeme-16ème jour, pendant la phase ovulatoire, les hormones sont à leur maximum et l’ovule mature est libéré par l’ovaire – c’est le moment idéal pour se connecter et explorer. Pendant la phase lutéale (du 17ème au 28ème jour), l’endomètre (paroi utérine) continue de se nourrir et de croître en prévision de l’implantation. C’est donc le moment idéal pour mettre en œuvre une stratégie et atteindre des objectifs. Cependant, si l’implantation de l’ovule ne se produit pas, la muqueuse disparaît, créant ainsi un magnifique moment d’abandon & de relâchement.

La sagesse ayurvédique nous dit également que la menstruation est une période de repos.

D’un point de vue ayurvédique, chaque phase du cycle incarne une transition distincte de doshas : pendant la phase folliculaire, nous passons de vata à kapha (une phase de construction), pendant l’ovulation, nous passons de kapha à pitta (toute cette énergie juteuse nous réchauffe !) puis pendant la période lutéale et pendant la menstruation, nous passons de pitta à vata (la libération de chaleur). La menstruation est une période pendant laquelle le corps passe d’une expérience pitta à une expérience vata. Notre température a augmenté depuis l’ovulation, mais lorsque nous avons nos règles, nous libérons cette chaleur : notre température baisse, nous libérons plus d’espace et nous exhibons plus de vata.

Vata soutient le flux des règles hors du corps, mais en tant que tel, nous devons faire attention à tout ce qui provoque Vata pendant cette période – notre corps n’est pas mieux équipé pour la vigueur, ou quoi que ce soit de froid et de rugueux, car cela crée un déséquilibre de l’éther et l’air en nous.

Il est également important que nous prenions soin de cette énergie vata descendante qui est responsable de la libération pendant cette période. Apana vayu est responsable de la libération descendante, mais elle est également liée à l’équilibre hormonal et est cruciale pour la santé reproductive dans son ensemble… qui, comme nous le savons, est liée à la santé féminine générale.

Une activité physique excessive perturbe l’apana vayu et décourage le flux descendant… ce qui provoque toutes sortes de symptômes, notamment :

  1. accumulation de graisse dans les cuisses

  2. constipation ou diarrhée

  3. pas de règles, règles abondantes et irrégulières

  4. douleur pendant les rapports sexuels

  5. maux de dos

  6. l’ostéoporose

Comment se reposer.

Beaucoup d’entre nous ont oublié comment se reposer. Pendant les 3-4 jours les plus abondants de vos lunes, faites une pause dans vos exercices intenses. Il est préférable de se concentrer sur la marche douce ou le yoga réparateur. Rester à la maison, lire un livre, dormez. Reposez-vous profondément et sans excuse. DONNEZ VOUS LA PERMISSION.

NOTRE CORPS EST UN TEMPLE MIRACULEUX,

Nos corps sont un temple miraculeux : la menstruation est sacrée car elle est l’une des expressions visibles de la création. Quoi de plus sacré que le miracle de la création ? La menstruation est un moment où nous réfléchissons au fait que nous sommes des êtres cycliques divinement sensuels. Nous sommes de puissants créateurs. Vous n’avez pas besoin d’accomplir plus, de faire plus, de tout gérer, de vous entraîner constamment ou de contrôler davantage votre corps pour gagner votre pouvoir dans ce monde. Respirez profondément.

Je vous invite aux RETRAITES DU TEMPLE SACRÉ


Formation-Retraite : Médecine adaptogénique selon le cycle menstruel, la lune & les doshas + Soin Hara de l’Utérus – Cantons de l’Est, du 3 au 5 novembre – Suisse, du 24 au 26 novembre


Retraite Le Temple Sacré, du 10 au 12 novembre, Cantons de l’Est & du 1er au 3 décembre, Suisse

6 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Motherhood Méditation

J’honore et remercie la Mère Galactique, la Mère Terre, les Gardiennes du monde vivant, la Sororité de Femmes qui m’entoure, Ma fille. La maternité n’est pas une définition. C’est un SENTIMENT, une VU

bottom of page