top of page

La connection Utérus & Système nerveux

Comment nous sommes arrivés à ce lieu de déséquilibre disproportionné en nous-mêmes et dans notre région la plus sacrée – l’utérus ?

Quand je vois la façon dont les forêts sont décimées par l’exploitation forestière, les plages couvertes de plastique, et les minéraux précieux et les ressources naturelles sont extraits de la Terre… Je vois nos corps humains.

Comme la Terre Mère souffre, nous aussi.

Nos corps sont le reflet de l’environnement qui nous entoure. Bien au-delà du physique, nos corps sont capables de ressentir, de répondre et de réfléchir aux changements qui se produisent au niveau collectif.

Se remettre en santé, c’est s’aligner sur la nature.

Je crois que l’une des raisons pour lesquelles nous sommes si déséquilibrés est que nous vivons en désaccord avec notre mère – la TERRE.

La plupart d’entre nous oublient de s’abandonner aux cycles de la Terre. Nous ne faisons pas attention au moment où le soleil se lève & où se situe la phase de la lune…

Non seulement nous avons perdu le contact avec notre paysage physique intérieur, mais nous avons perdu le contact avec l’environnement qui nous entoure. Nous avons négligé nos amitiés avec les plantes, les animaux et le monde naturel qui nous entourent. Nous avons oublié que nous en avons besoin pour survivre.

Se guérir, c’est guérir la Terre. Quand nous guérissons, elle guérit. Quand Elle guérit, nous guérissons TOUS.

Alors, comment faire, comment reprogrammer l’état d’esprit moderne et revenir à une manière d’être plus lente et plus significative?

Pour beaucoup d’entre nous, nos systèmes nerveux complexes et adaptables sont à pleine capacité. Lorsque le système nerveux est submergé, sa capacité à déchiffrer le danger réel du stress quotidien diminue, et nous nous retrouvons à avoir d’énormes réactions physiques et émotionnelles. Le système nerveux est la fenêtre dans laquelle nous expérimentons notre monde extérieur. Il fait tout le travail acharné de décoder notre environnement externe en informations pour l’interprétation par notre corps et notre esprit.

Lorsque nous sommes soumis à un stress extrême, notre système nerveux sympathique s’allume et déclenche la libération d’épinéphrine (adrénaline) et de noradrénaline (cortisol). Cela déclenche la fameuse réponse de combat ou de fuite.

C’est la partie de notre système nerveux qui court-circuite …

La réaction de combat ou de fuite nous met dans un état de vigilance et de conscience afin que nous puissions évaluer efficacement le danger devant nous et trouver un moyen de le surmonter. Mais, dans le monde d’aujourd’hui, beaucoup d’entre nous sont tellement stressés que notre système nerveux sympathique ne sait plus quand s’éteindre.

L’utérus, connecté au Système nerveux, au système digestif et au coeur, se débalance, s’emballe lorsque notre corps est en «mode stress» ou en manque de toucher.

En faisant des vibrations dans la gorge, en faisant l’amour, en se faisant masser le ventre, nous stimulons le nerf vague. Le nerf vague transporte des millions de signaux entre le cerveau, le système digestif et d’autres organes. Lorsque nous stimulons le nerf vague de cette manière, nous activons directement le système nerveux parasympathique (SNP).

La connexion utérus / intestin Nous savons tous que le stress affecte le corps de multiples façons. Mais une des façons dont on ne nous a jamais appris est l’effet sur la santé de notre utérus en raison de sa connexion à notre intestin.

La santé de ce bel espace est gérée par des millions de minuscules bactéries qui le maintiennent en bonne santé et, idéalement, nous empêchent de subir des infections en cours. Cependant, comme le reste de notre corps, ce petit écosystème peut être facilement perturbé lorsque d’autres parties de nous-mêmes sont déséquilibrées.

Notre intestin est directement lié à notre cerveau par des millions de neurones qui sont en communication constante pour expliquer l’état des choses à l’intérieur. Mais le stress peut déclencher des réactions anormales dans cette communication afin que vous puissiez ressentir de la douleur, des ballonnements, des sécheresses vaginales, des vaginites… et d’autres effets indésirables.

Le stress peut modifier l’équilibre délicat des bactéries dans l’intestin. Ces bactéries affectent directement la réponse immunitaire, ce qui peut aider à expliquer pourquoi les personnes souffrant de stress chronique sont plus susceptibles de contracter la maladie.

Enfin, la sérotonine, la soi-disant «molécule du bonheur», est créée dans l’intestin.Il va donc de soi que lorsque nos bactéries intestinales sont déséquilibrées et que la communication cerveau / utérus/ intestin s’envoie toutes sortes de messages anormaux, le développement de la sérotonine sera ralenti.

Et lorsque nous avons des niveaux inférieurs de sérotonine, nous sommes plus susceptibles d’éprouver des sentiments de dépression et d’anxiété.

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Motherhood Méditation

J’honore et remercie la Mère Galactique, la Mère Terre, les Gardiennes du monde vivant, la Sororité de Femmes qui m’entoure, Ma fille. La maternité n’est pas une définition. C’est un SENTIMENT, une VU

Comments


bottom of page