top of page

Anko, soupe sucrée de haricots rouges

image.png

“L’expérience de la nourriture est profondément alchimique et quantique, une réalité que l’on ne peut que ressentir tant elle nous dépasse. C’est un cadeau autant qu’une immense responsabilité que la vie nous offre à chaque repas. L’éveil par la nourriture, c’est simplement se remettre dans l’axe de notre complétude, se laisser pénétrer par toutes les saveurs du monde et voir combien nous sommes nourris. La révolution de la nourriture est réelle et profonde. Tout ce qui nous traverse est vivant, nous construit, nous déconstruit, et la nourriture est l’incarnation de ce principe. Nous ingérons ce que nous sommes et nous nous recréons à chaque repas. Nous mourons sans cesse et c’est dans le cercle incessant de nos ingestions et de nos digestions que nous existons.” –Valérie Duvauchelle

Soupe sucrée de haricots rouges (Anko)

  1. 100 g de azuki (haricots rouges)

  2. 50 à 70 g de sucre de canne bio ou sucre de coconut

  3. 1 algue kombu

  4. 1/4 c. À thé de sel

  5. Commencer par faire tremper les azuki toute une nuit dans un bol d’eau.

  6. Vider l’eau puis mettre à bouillir les azuki dans une nouvelle eau. Vider la première eau de cuisson puis remplir à nouveau la casserole d’eau et ajouter l’algue.

  7. Répéter l’opération 2 fois

  8. Cuire environ 1h00

  9. Passer les azuki à la passoire puis ajouter le sucre et bien mélanger

Le anko est prêt. Si l’on veut, l’on peut le passer au mélangeur pour en faire une purée.

Les haricots Azuki sont riches en protéines et fibres. Contient Vitamine B1, B2 et acide folique, potassium, fer, cuivre, zinc, magnésium.

« L’air que nous respirons et la nourriture que nous mangeons équivalaient à respirer l’univers en nous et à nous en nourrir » – Uchiyama Roshi


1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentarios


bottom of page